« J2EE » n’a probablement pas sa place sur votre CV

Mais peut-être avez-vous envie qu’on vous interroge sur le sujet ?
  EN
 Lecture : 3 min
 chop
 Pas encore commenté
  (MàJ : 2021-02-28)

Récemment, un collègue m’a dit avec un grand sourire : « J’ai un candidat à évaluer. Il a mis J2EE sur son CV, mais c’est pas possible, il est trop jeune. Moi, j’aurais pu faire du J2EE, pas lui. »

C’est une plaisanterie assez récurrente entre techniciens Java assez expérimentés : il n’est pas rare pour les candidats d’entendre J-2-E et de penser qu’on n’a pas prononcé le second par élision. Ce n’est pas le cas : on pense aujourd’hui bien plus souvent JEE que J2EE, mais il y a un passé pour justifier cette erreur.

La différence entre J2EE et JEE #

Pour résumer : J2EE et JEE sont la même chose, dans des versions différentes. Dans les deux cas, J signifie « Java Platform », et EE est l’abréviation d’« Enterprise Edition ».

Ainsi, J2EE devrait se lire « Java Platform 2, Enterprise Edition ». Ce « 2 » peut vous laisser perplexe, mais il fait référence à la version de Java 1.2, la première à avoir son édition entreprise. Il a en effet fallu quelques années avant que « 1. » disparaisse des versions de Java. Et pourtant, pour ne pas aider à la clarté, le « 2 » de J2EE est resté jusqu’à Java 1.5.

On donc pu connaître J2EE (1.2), J2EE 1.3 et J2EE 1.4 jusqu’à ce que JEE 5 (ou Java EE 5) prenne la relève en 2006. J’étais encore étudiant à l’époque. C’est pour ça que, si vous êtes relativement jeune dans le monde de la création logicielle, je vous souhaite de n’avoir jamais eu à maintenir du code J2EE.

JEE aujourd’hui #

JEE a connu plusieurs versions depuis sa sortie : de Java EE 5 à Java EE 8, il n’y a rien de particulier à signaler (tout du moins au sujet de son nom). C’est en 2017 que nous avons eu droit à une surprise : Oracle a annoncé qu’il remettrait Java EE aux bons soins de la Fondation Eclipse, qui nomma le projet EE4J (Enterprise Edition for Java). Du moins jusqu’à un autre twist : Oracle détient les droits sur la marque « Java » et la Fondation ne pouvait par conséquent pas l’utiliser. Elle choisit donc de conserver le sigle JEE, en lui donnant la signification Jakarta EE.

Le sigle bien connu fut ainsi préservé et rappellera longtemps à certains développeurs le Projet Jakarta de la fondation Apache. Celui-ci fut le parent de plusieurs outils et utilitaires Java, dont certains sont encore courants aujourd’hui.

Dernier conseil #

Aux recruteurs : n’utilisez pas « J2EE » pour vos offres, hormis pour une mission « migration de J2EE à des technologies actuelles ». Dans tous les autres cas, je comprendrais que les candidats fuient.

Plus sérieusement, aux candidats : soyez sûr·e·s de vous lorsque vous écrivez J2EE ou JEE sur votre CV. Si vous utilisez les deux et que la personne face à vous est taquine, attendez-vous à être interrogé·e sur ce sujet.